Blog

Fabrication de couches chaudes

10 janvier 2019
Fumier de cheval.
Délimiter une zone avec du bambou
Couche chaude montée sur un mètre.

Article15

23 novembre 2018

Pour faire une couche chaude, voici quelques informations. Une fois l’endroit bien défini (bien exposé au soleil pour une exposition chaude et contre un mur pour une exposition abritée, de préférence), créez un châssis avec 4 planches et des vitres pour le fermer. La couche chaude peut aussi être réalisée à ciel ouvert mais l’efficacité est moindre.

Récupérez du fumier de cheval ( il dégage beaucoup de chaleur).
Creusez un trou de 40 cm de profondeur dans le châssis et gardez la terre retirée.
Mettez environ 30 cm de fumier ou compost décomposé bien mûr dans le trou, tassez le tout et arrosez bien. Cette couche va produire de la chaleur à cause de la décomposition des matières organiques par l’intermédiaire du processus de fermentation.
Ensuite mettez un mélange de terreau et de terre récupérée du trou. Tassez le tout. Cette couche va accumuler la chaleur.
Refermez le châssis avec des vitrages récupérés.
Vérifiez la température régulièrement afin d’obtenir au bout de 3 à 4 semaines, une température de 20 à 25°C, température idéale pour commencer les semis.

Article14

23 novembre 2018

Article13

23 novembre 2018

Article12

23 novembre 2018

Article11

23 novembre 2018

Article8

23 novembre 2018

Retour en haut